Nous pensons souvent que faire du yoga signifie « réussir une ou plusieurs postures » comme on voit sur les magazines, sur Instagram, sur les pubs etc… On vous décrit vite fait comment vous y prendre et vous devriez y arriver sans soucis. Bon, tout ça 1/ n’a RIEN à voir avec le yoga 2/ nous renvoie à une image « physique » de nous même (et possiblement taille 36) 3/ ça n’apporte strictement rien sauf une déferlante de doutes, de fausses idées et de confusion sur ce que c’est le yoga. Si le yoga se résumait à l’exécution parfaite d’une posture, on serait plutôt au cirque.

Il m’est arrivé qu’on me dise à la fin d’un cours : « désolée je n’ai pas réussi à faire telle posture ». Je réponds en disant qu’il n’y a aucun souci et qu’on n’est pas là pour me montrer si on est capable ou pas de faire une posture. Et ça c’est fon-da-men-tal. Chaque corps est différent et unique et chacun part d’où il est pour travailler, pratique après pratique, respiration après respiration, pour mieux connaitre son corps et ses spécificités.

Se donner la possibilité de découvrir son corps, ses manifestations, ses changements est un vrai geste de liberté et de bienveillance. Se donner la liberté de rencontrer une posture là où vous en êtes, sans se comparer aux autres, car ça n’a pas de sens puisque nous sommes tous différents : ça c’est une vraie porte d’accès à la liberté. Les mains ne touchent pas les pieds ? On s’en fiche 🙂 Pratiquez, acceptez, utilisez la respiration pour voir comment le corps trouve son chemin pour détendre, dénouer, relâcher des blocages. On est sur terre -entre autre- pour apprendre, et le faire avec sa boussole intérieure est probablement le cadeau le plus beau qu’on puisse se faire. Soyez libres. Laissez vous tranquilles, ne vous donnez pas d’obligations pendant votre heure de yoga, votre heure de bienveillance. Pour moi c’est devenu un moment d’exploration constante. Ça l’est devenu au bout de 7 ans. Pour d’autres, ça vient plus tôt, ou pas du tout. Peu importe. Chacun est différent et c’est la différence et l’unicité de chacun qui rend ce monde merveilleux, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *